La baie de Goji

La baie de Goji

Publié le 01/12/2017

Histoire de la baie de Goji

Originaire de Chine, où elle est surnommée la « clé de la jeunesse éternelle » et considérée comme un trésor national au Tibet, la baie de Goji ou Lycium barbarum est consommé depuis plus de 3000 ans. Décrite et utilisée par deux des plus grandes pharmacopées de l’histoire, cette plante est très réputée pour ses vertus médicinales. La baie de Goji, qui pousse au Tibet et en Mongolie, est l’une des espèces les plus étudiées en Chine pour ses propriétés nutritionnelles et ses nombreux bienfaits.

Un petit fruit au fort potentiel antioxydant

La baie de Goji est un petit fruit de couleur rouge qui possède un fort potentiel anti-oxydant grâce sa composition riche en vitamines, A, C et E, en oligo-éléments tels que le fer, le phosphore, le zinc et le sélénium et en flavonoïdes très actifs dont la quercétine. De plus, la baie de Goji contient des protéines et des monosaccharides comme le rhamnose, le xylose, le mannose, le glucose, le galactose et l’arabinose qui constituent des glycopeptides particuliers qui confèrent à la baie de Goji ses propriétés uniques. En outre, la baie de Goji renferme 18 acides aminés différents, dont huit essentiels pour l’organisme.

Les 1001 propriétés de la baie de goji

Grâce aux vitamines et minéraux anti-oxydants qui peuvent bloquer et neutraliser les radicaux libres, on prête à la baie de Goji un pouvoir anti-vieillissement. Ainsi de nombreuses études ont montré que les polysaccharides des baies de Goji combattent les effets du stress oxydatif, inhibent la peroxydation lipidique et contrebalancent les dommages oxydatifs au niveau musculaire à la suite d’une activité physique intense (Nu, 2008 ; Li, 2007). D’après une étude de 2003, les glycopeptides de la baie de Goji inhibent la métalloprotéinase, une enzyme qui intervient dans la dégradation de la peau au cours du vieillissement, et favorise la conservation des fonctions métaboliques normales des cellules (Zhao, 2003). La baie de Goji peut également agir comme stimulant du système immunitaire grâce à sa composition en glycopeptides (Chang, 2008 ; Huang, 1998); elle peut également favoriser la fabrication et l’activation des lymphocytes T (Chen, 208) ainsi que la sécrétion, la différenciation et la prolifération des cytokines. Enfin, la baie de Goji favoriserait l’absorption du calcium.

Ces articles peuvent vous intéresser
L’évolution de la peau à chaque saison

L’évolution de la peau à chaque saison

18/12/2017
La peau est un organisme vivant dont les besoins évoluent à chaque saison. Il existe un biorythme qu’il faut respecter pour avoir une belle peau tout au long de l’année. Le froid, la chaleur, le...
Lire la suite
La Beauté Intégrative, un concept unique

La Beauté Intégrative, un concept unique

15/12/2017
Chaque femme possède son propre rituel beauté. Des gestes et des produits qu’elles affectionnent particulièrement et qu’elles réalisent tous les jours. Si ces rituels sont ancrés dans leur...
Lire la suite
La camomille, l’ingrédient pour affronter l’hiver

La camomille, l’ingrédient pour affronter l’hiver

25/12/2017
Aujourd’hui encore, la camomille est généralement assimilée aux « remèdes de grand-mère ». Pourtant, cette plante herbacée est de plus en plus plébiscitée notamment en hiver. Il faut dire que ses...
Lire la suite
Le raisin blanc, source de vitamines et de polyphénols

Le raisin blanc, source de vitamines et de polyphénols

01/12/2017
Bien frais, gorgé de soleil, le raisin blanc assure une mine radieuse . Histoire du raisin blanc Le raisin ( Vitis vinifera ) appartient à la famille des Vitaceae. Symbole de vie chez les...
Lire la suite
La pêche, si justement associée à la douceur de la peau

La pêche, si justement associée à la douceur de la peau

01/12/2017
Moelleuse, juteuse mais aussi ...mystérieuse. Car bien qu’elle soit originaire de Chine, personne ne sait qui l’a apportée en Europe. Au fil des siècles, la pêche s'est faite connaître partout dans...
Lire la suite