Zoom sur : le métier de masseur

Zoom sur : le métier de masseur

Publié le 01/12/2016

Dans la catégorie des corps de métier qui font du bien, le masseur est sans doute dans le top 3. Qu’est ce qui rime plus avec bien-être qu’une séance de massage. Ce moment doux et calme où l’on relâche tout son stress et ces tensions que nous accumulons sans même nous en rendre compte au fur et à mesure que nous avançons dans nos vies. Les mains du masseur ont permis à nombre d’entre nous de retrouver un peu de paix intérieure. C’est donc pour leur rendre hommage que nous nous sommes penchés sur le métier de masseur.

L’histoire

Aux alentours de l’an 3000 avant J.C, les médecins chinois préconisaient déjà des massages et des exercices liés à la respiration pour leurs patients. Dans la région indienne, les populations pratiquaient les massages selon les textes Ayurvédiques (forme de médecine traditionnelle indienne datant du 2ème millénaire avant J.C).

Pour ce qui est de l’Europe, la thérapie par le massage et le mouvement étaient employés par les Grecs puis par les Romains (qui ont d’ailleurs inventé les thermes, ces établissements balnéaires qui permettaient aux citoyens de se laver dans de bonnes conditions). Au fur et à mesure du temps, ces pratiques furent peu à peu abandonnées en occident.

Il a fallu attendre la période de la Renaissance pour que le massage reprenne sa place en tant que technique médicale.

Au 19ème siècle, les pratiques hygiénistes prennent une place de plus en plus prépondérante dans la vie des populations occidentales. Cependant l’industrialisation conduit à une dégradation rapide de la santé des ouvriers et à l'absentéisme. C’est à ce moment que des physiologistes commencent à rechercher des moyens d’améliorer sa condition physique en faisant un minimum d’effort. Chez les militaires, on commence à développer la gymnastique athlétique.

À la fin du 19ème siècle, le sport prend de plus en plus d’importance. Avec la création des jeux Olympiques, la pratique du massage prend elle aussi de plus en plus d’ampleur. Elle devient de plus en plus efficace, notamment grâce à l’amélioration des connaissances anatomiques ainsi qu’aux nouvelles influences orientales.

Le diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute est finalement créé en 1946. Il regroupe un grand nombre des métiers liés au massage médical.

Le métier de masseur

Le masseur, l'une de ces professions tournées vers le bien-être d'autrui

On peut distinguer plusieurs types de masseurs. Tout d’abord Les masseurs-kinésithérapeutes qui doivent posséder le diplôme d’Etat pour pouvoir exercer et dont les objectifs sont surtout de soulager et de rééduquer leurs patients. La pratique du massage relaxation/bien-être, elle, est encore relativement peu encadrée par l’État bien que de nombreux professionnels du secteur ainsi que des fédérations (notamment la Fédération Française de Massage Bien-Être ou FFMBE) militent pour que cette pratique bénéficie d’une meilleure législation.

Le masseur kinésithérapeute travaille le plus souvent en cabinet ou à l'hôpital, son travail consiste surtout à soulager les douleurs de ses patients ou à les aider à s’exercer pour qu’ils puisse retrouver une fonction motrice normale et ainsi redevenir autonomes.

À partir du diagnostic d’un médecin et de l’examen de radios, le masseur kinésithérapeute (ou kiné, dans le langage courant) va mettre en place un plan d’action composé de plusieurs exercices pour soulager les douleurs de ses patients. Il intervient aussi dans les milieux sportifs où il s’occupe notamment de la thalassothérapie (pour détendre les muscles des sportifs après leurs effort) et des éventuels traumatismes musculaires.

Les massages bien-être et relaxation n’ont pas de visée paramédicales. Ils visent surtout à améliorer l’état psychologique et les tensions des patients. Ce type de massage s’adresse surtout aux personnes sujettes au stress ou simplement à ceux ou celles qui veulent s’accorder un moment de détente. Ces types de massages n’ont pas besoin d’être prescrits par un médecin, ils s’inscrivent dans une démarche d’amélioration de l'hygiène de vie des patients, de bien-être du corps et de l’esprit et d’épanouissement personnel des patients.

Les différents courant du massage relaxation et bien-être

Les professionnels du massages sont de véritables distributeurs de bien-être

Il existe différents types de massages, tous avec un objectif différent.

Le massage suédois, est l’une des techniques de massage les plus courantes dans le monde. Il permet de soulager les courbatures et le stress. Les mouvements utilisés dans le massage suédois vont permettre de stimuler la circulation sanguine pour permettre une meilleure oxygénation et éliminer les toxines.

Le shiatsu Japonais est très particulier, en effet il consiste à appliquer une pression avec les doigts sur certains points réflexes du corps. C’est l’une des techniques de massage les plus appréciées et les plus reconnues.

Le massage californien joue plus sur les sensations. En effet, celui-ci consiste à effleurer la peau dans le but d’aider le patient à se réapproprier son corps. Celui-ci est très souvent utilisé dans les spas et a surtout des effets psychologiques.

Le massage thaïlandais est le plus ancien de tous les types de massage. Sa pratique est vieille d’environ 2500 ans. Il tire surtout ses sources de la médecine chinoise et d’autres pratiques telles que le bouddhisme et le yoga. Il fonctionne sur un principe d'énergies du corps, qu’il convient de rééquilibrer. Il permet notamment de soulager les tensions physiques et mentales.

Le massage aux pierres chaudes est une technique innovante. En effet il combine l’utilisation de pierres volcaniques et d’un massage aux huiles essentielles pour soulager les patients. La chaleur des pierres favorise la circulation sanguine.

Comme beaucoup de massage originaires d’orient, le massage Ayurvédique favorise la répartition de l'énergie dans tout le corps. Pour se faire le praticien utilise une huile essentielle de plante puis il applique des pressions sur les 107 points vitaux du corps (Marmas) afin d’en répartir toute l'énergie.

La réflexologie plantaire de son côté consiste à masser des points précis du pied et notamment de la voûte plantaire. Certaines zones des pieds étant liés aux organes, ce type de massage peut souvent aider à mieux localiser la cause de certaines douleurs.

Ces articles peuvent vous intéresser
10 conseils pour booster ses défenses immunitaires

10 conseils pour booster ses défenses immunitaires

24/11/2017
Tomber malade en hiver n’est pas une fatalité, avec un système immunitaire fonctionnant à plein régime, le corps doit pouvoir se défendre contre les virus et autres germes qui se propagent durant...
Lire la suite
La rhodiola une plante aux vertus miraculeuses

La rhodiola une plante aux vertus miraculeuses

24/11/2017
La rhodiola, ou de son nom latin Rhodiola Rosea, est une plante aux vertus médicinales reconnues depuis de très nombreuses années. Tombée dans l’oubli pendant quelques décennies, elle a refait...
Lire la suite
Le retour en grâce du pain de savon traditionnel et bio

Le retour en grâce du pain de savon traditionnel et bio

01/11/2017
Quoi de plus commun qu’un pain de savon ? De la petite savonnette qui se pose sur le rebord de l’évier au gros bloc de savon utilisé pour se laver le corps. Cet objet longtemps relégué au second...
Lire la suite
Quels sont les bienfaits des algues sur notre santé ?

Quels sont les bienfaits des algues sur notre santé ?

11/10/2017
Très longtemps ignorées par l’industrie pharmaceutique et alimentaire, les algues sont pourtant particulièrement riches en vitamines, oligoéléments, sels minéraux et en fibres. Principalement...
Lire la suite
Ma rentrée bien être : mode d'emploi

Ma rentrée bien être : mode d'emploi

18/09/17
Ca y est les vacances sont terminées, il est temps de reprendre le chemin du travail et le train-train quotidien. Fini les journées à se prélasser à la plage ou au bord de la piscine, les séances...
Lire la suite