Après l'eau de coco, l'eau de bouleau

Après l'eau de coco, l'eau de bouleau

Publié le 13/11/2015

L’eau de bouleau LIMPIJA s’invite chez Clarins

Venue des pays froids, l’eau de bouleau est partie pour connaître le même succès que la très coquette eau de coco en 2016 ! Introduite à l’occasion de la Fashion Week par Madame Figaro (Fashion Food Box), l’eau de bouleau LIMPIJA s’invite cet hiver sur les stands Clarins des grands magasins (BHV Paris, Printemps Haussman, Lyon et Strabourg). Petite sœur de l’eau de coco, l’eau de bouleau est un trésor ancestral de vitalité consommé depuis des siècles par les peuples autochtones d’Amérique et d’Europe du Nord. On la redécouvre aujourd’hui en boisson désaltérante, prisée pour ses vertus reminéralisantes et détoxifiantes. Alors, eau de bouleau ou eau de coco ? On vous dit tout sur ces eaux végétales alliées de notre santé.

Univers boréal versus imaginaire tropical

Débarquée des États-Unis en 2013, l’eau de coco a fait parler d’elle suite à l'investissement massif (1,5 millions de dollars) de la chanteuse Madonna dans la firme Vita Coco, devenue depuis entreprise n°1 de l’eau de coco outre-atlantique. Réputée pour ses vertus drainantes et diurétiques, l’eau exotique a séduit des millions de consommateurs en Europe. Oui, mais voilà : en 2015, c’est une nouvelle eau végétale qui fait son entrée dans les coulisses des défilés, des clubs de Yoga branchés et des concept-stores : j’ai nommé la très pure eau de bouleau ! Élégante et fraîche, cette petite sœur venue des contrées nordiques s’attire les faveurs des foodistas et autres adeptes de la cosmétofood. Exit les plages de sable blanc et côtes vert émeraude : l’imaginaire de l’eau de bouleau se décline sur fond d’hiver et de forêt d’argent. Son secret de vitalité, elle le puise au cœur des terres froides de Finlande. Mais qu’est-ce qui distingue ces deux eaux végétales, parées de toutes les vertus ?

 

L'eau de bouleau LIMPIJA puise secret au cœur des terres froides de Finlande - Evoleum Nutricosmétique.

 

Sève d’un côté, pulpe de l’autre

Contrairement à l’eau de coco, qui se récolte toute l’année, l’eau de bouleau ne se récolte qu’au début du printemps à l’heure des premiers dégels (autour du 21 mars). En fonction de la rudesse de l’hiver ou du printemps précoce, la période de récolte de l’eau de bouleau peut varier énormément d’une année sur l’autre (entre février et avril) ! Pour la prélever, les récoltants apprennent à écouter les signes de la Nature : observer le chant des oiseaux, le cycle lunaire, l’apparition des premiers papillons mais aussi de certains insectes comme les coccinelles.

L’eau de coco quant à elle est accessible toute l’année, bien que son mode d’extraction soit beaucoup plus sportif. Si la récolte de l’eau de bouleau s’effectue en perçant le tronc des arbres à environ 1 mètre au-dessus des racines, l’eau de coco, elle, nécessite de grimper au sommet des cocotiers pour sélectionner et cueillir des noix encore vertes (âgées de 9 mois environ). Une fois cueillies, ces noix sont déshabillées de leur écorce puis percées à leur sommet afin de prélever le nectar.

Zoom - L’eau de coco est à distinguer du lait de coco, qui est lui récolté sur des noix mures. Avec le processus de maturation naturelle, l’eau de coco s’enrichit en graisses végétales et se transforme en liquide plus épais et trouble : le fameux “lait de coco”. Ce lait possède des propriétés nutritives très intéressantes, à la différence de l’eau de coco qui ne présente presque aucun apport calorique.

Deux eaux végétales parées de mille vertus

L’eau de bouleau et l’eau de coco se consomment soit fraîches dans les quelques jours qui suivent la récolte, soit en ayant subi un traitement de stabilisation pour permettre une consommation toute l’année. Prélevée goutte à goutte pendant la nuit, l’eau de bouleau est récoltée le matin, “à la fraîche”, dans des bidons hermétiques pour ensuite être transportée dans des conteneurs réfrigérés. Une petite partie de la récolte est envoyée directement à des particuliers pour entamer les cures de printemps. L’eau de bouleau restante est placée en cuve réfrigérée, pour être préparée à une consommation longue durée.

Pour l’eau de coco, c’est un peu la même histoire. Idéalement, le nectar doit être extrait dans les 24h qui suivent la cueillette des noix, afin d’éviter que les sucres naturels contenus dans la boisson ne commencent à fermenter. Dans ce procédé d’extraction spécifique, les noix sont d’abord lavées, puis désinfectées dans une solution chlorée avant d’être percées. L’eau prélevée est filtrée de ses impuretés, puis acheminée par pression dans un réservoir réfrigéré avant d’être embouteillée. Ainsi conservées, l’eau de bouleau et l’eau de coco fraîches sont consommables jusqu’à 21 jours après leur récolte. 

Eau de bouleau ou eau de coco ? Deux eaux végétales parées de mille vertus mais au procédé de récolte très différent. - Evoleum Nutricosmétique

De nouvelles méthodes douces de conservation

Seulement voilà, face à la très forte hausse de la demande, les récoltants ont dû mettre au point des techniques de stabilisation de l’eau de bouleau et de l’eau de coco pour permettre une consommation toute l’année. Certains ont d’abord adopté des méthodes de pasteurisation radicales qui éliminaient à peu près tout l’intérêt de ces boissons. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, différentes techniques de pasteurisation douce et de micro-filtration ont été mises au point pour stabiliser ces précieux liquides tout en préservant leurs minéraux et oligo-éléments

Zoom sur l’eau de bouleau LIMPIJA

Récoltée au petit matin dans des contenants hermétiques, l’eau de bouleau LIMPIJA est ensuite filtrée dans les 12h par osmose inversée, puis pasteurisée à basse température (64°C) pendant quelques secondes. Ce procédé très léger permet d’éliminer en douceur une partie des germes et bactéries qui sont à l’origine de la fermentation naturelle du produit. Nos producteurs rajoutent ensuite quelques gouttes d’acide citrique, un conservateur naturel entre-autre présent dans le citron.

Il en va de même pour l’eau de coco. Les récoltants ont mis au point une méthode très simple, validée par la FAO (Food and Agriculture Organization) qui consiste à réfrigérer l’eau de coco (4°C environ) puis à la micro-filtrer. Après cette première étape, les récoltants y injectent une résine “clarifiante” pour purifier le produit et le stabiliser. Une fois le liquide purifié, il est micro-filtré une seconde fois afin d’éliminer tous les résidus de résine. L’eau de coco est ensuite transvasée dans une cuve réfrigérée pour être préparée à la mise en bouteille

Le (faux) buzz anti-cellulite de l’eau de coco

Bon, c’est bien beau tout cela direz-vous, mais à la fin : quelle différence y’a-t-il entre l’eau de bouleau et l’eau de coco ? Riche en potassium, l’eau de coco a fait le buzz auprès de ces dames pour son effet anti-cellulite. Ce qui est certain, c’est que l’eau de coco est véritablement drainante (comme l’eau de bouleau d’ailleurs). Pour ce qui est de l’effet anti-cellulite, en revanche, il s’agit essentiellement d’une opération de communication basée sur des allégations autour de l’effet général du potassium. Pas si facile à vérifier, donc… Dans tous les cas, l’eau de coco possède des vertus très intéressantes. Riche en potassium, en zinc, en fer, en magnésium et en calcium, sa capacité de reminéralisation est largement supérieure à celle d’une eau de source, favorisant ainsi une hydratation du corps longue durée. 

  • Cocotier - Fiche d’identité
  • Surnom : “Arbre de vie” ou “Arbre aux cent usages”
  • Nom latin : Cocos nucifera
  • Famille : Cocoeae (famille de palmier
  • Espèce : Plante monocotylédone
  • Latitude : tropicale, zones côtières
  • Altitude : de 0 à 200 m
  • Taille moyenne : 20 m
  • Longévité moyenne : entre 50 et 80 ans
  • Fruit : noix de coco
  • Autres usages : cosmétique, cuisine (beurre, lait) ; construction (bois), brosse, paillasson, cordes, matelas (fibre)


Eau de bouleau : eau de beauté et de vitalité

Source importante de minéraux essentiels (fer, manganèse, phosphore), l’eau de bouleau a la particularité d'être très riche en cuivre. Grâce à son pouvoir détoxifiant, l’eau de bouleau stimule le drainage des émonctoires (le foie, les reins et la peau en particulier) tout en aidant l’organisme à se décharger de ses toxines. Riche en vitamines B6 et B12, l'eau de bouleau a une action anti-oxydante qui favorise la circulation de l’oxygène dans le corps et qui contribue à réduire la fatigue. Drainés, détoxifiés : les organes respirent de nouveau, et cela se voit sur la peau qui réfléchit davantage la lumière! Plaisir gustatif, santé, beauté : l'eau de bouleau LIMPIJA est un nutricosmétique naturel by Evoleum qui prodigue ses bienfaits aux grands et aux petits !

 

Source importante de minéraux essentiels,  l'eau de bouleau a la particularité d'être riche en cuivre. Evoleum Nutricosmétique.

 

  • Bouleau : Fiche d’identité
  • Surnom :” l’étoile de Sibérie”, “Arbre aux mille usages”
  • Nom latin : Betula
  • Famille : Bétulacées
  • Espèce : arbre
  • Latitude : nordique
  • Altitude : jusqu’à 2000m
  • Taille moyenne : 20-30m
  • Longévité moyenne : 15 à 30 ans en zone tempérée ; 100 en zones boréales
  • Fruit : “Chaton
  • Autres usages : parchemins, canots (écorce) ; phytothérapie (feuilles de bouleau en poudre) ; gemmothérapie (bourgeons) ; lotion capillaire (eau de bouleau).


Alors, eau de bouleau, eau de coco : la quelle choisirez-vous ? Toutes deux riches en minéraux, ces deux eaux végétales représentent un complément vraiment intéressant aux eaux minérales classiques et aident à combler les carences d’une alimentation très appauvrie en minérauxNe vous fiez pas à leur goût léger : ces deux eaux sont de vraies petites bombes de santé et de beauté !

  • Scoop !
  • L’eau de bouleau LIMPIJA sera présentée et offerte en dégustation pendant le salon Thermalies qui se tiendra du 21 au 24 janvier au Carrousel du Louvre à Paris.
 
Ces articles peuvent vous intéresser
L'eau de bouleau : une boisson naturellement santé !

L'eau de bouleau : une boisson naturellement santé !

31/05/17
L’eau de bouleau est une boisson aux multiples vertus santé et 100% naturelle. Elle est une source de nutriments indispensables à notre organisme. Le bouleau fait partie de la famille des...
Lire la suite
Des plantes qui vous veulent du bien !

Des plantes qui vous veulent du bien !

31/05/2017
Mixte, sèche ou grasse, terne ou fatiguée, notre peau en voit de toutes les couleurs. Découvrez vite dans notre article sur ces plantes qui font du bien à notre peau trop souvent agressée !...
Lire la suite
quels cosmétiques pour prendre soin de son visage ?

quels cosmétiques pour prendre soin de son visage ?

31/05/2017
Crème de jour, crème de nuit, sérum, masque... les routines beauté se complexifient et peuvent vite devenir un vrai casse tête. Voici en trois points, les indispensables d’un rituel beauté du...
Lire la suite
En marche

En marche

31/05/2017
Loin des marcheurs qui font l’actualité ces derniers jours, la marche est non seulement un bon moyen pour entretenir sa forme physique mais également sa forme psychique. Zoom sur les bénéfices...
Lire la suite
Panier de saison estival

Panier de saison estival

31/05/2017
La pluie doit laisser place à la chaleur du soleil. Nos assiettes se parent de fruits et légumes frais et colorés. Huile d’olive, fromage frais, citron... sans oublier les poissons ; saint-pierre,...
Lire la suite